Les 5 bonnes pratiques pour sa stratégie de retargeting

Parlons Retargeting, cette tactique qui consiste à ré-exposer le visiteur d’un site au travers de bannières plus ou moins personnalisées en fonction de son historique de visite.

Le retargeting s’est imposé massivement auprès des annonceurs et agences média comme un levier de performance marketing majeur, permettant de générer des ventes incrémentales, ou du moins, de convaincre un prospect chaud, un abandonniste panier ou un visiteur sans achat, de revenir sur leurs sites pour y réaliser une nouvelle action.

Mais c’est aussi une tactique que beaucoup juge intrusive, très mal ciblée, particulièrement pénible… D’ailleurs à titre personnel, quand j’explique mon métier à un néophyte (mon voisin, ma grand mère, un ami….) c’est toujours la première chose dont ils me parlent en mode « ah oui les bannières qui reviennent tout le temps avec le produit alors qu’on a déjà acheté ailleurs !! ».

A l’heure du programmatique, des DMP, des bannières dynamiques (DCO), de la prolifération de données de toute sorte, le Retargeting change et s’intensifie. Il reste qu’il faut respecter les basiques pour mener à bien une stratégie efficace de retargeting qui ne crée pas de rejet de la part de l’internaute.

Les 5 bonnes pratiques pour un retargeting efficace.

1- Les premières 24h sont les plus importantes !! C’est dit.

CTR-by-Recency

2- Adapter votre capping à la recence de vos visites car sinon, la rentabilité est fortement impacté…

ECPC-by-Recency1

et vos internautes deviennent très vite ennuyés, voir très ennuyés, par vos pubs et votre marque.

retargeting3

3- Conséquence des 2 premiers points, à moins d’avoir un cycle d’achat très long, passé 15 jours, le retargeting n’a plus l’impact attendu. Il est même très contreproductif. Et vous coute cher. Il faut en tenir compte et passer à un capping très faible.

4- Retargeter dans un contexte affinitaire. Un mauvais placement est rédhibitoire.

retargeting2

5- Si l’internaute est bien revenu et a acheté sur votre site, et bien, arrêter de le retargeter. Ca semble évident mais bon, pas pour tous les annonceurs apparemment… De manière générale le retargting doit s’inscrire dans le temps de la démarche. Si votre cycle d’achat est de 15jours en  moyenne, alors il faut en tenir compte. Si votre cycle d’achat correspond à celle d’un achat de type impulsif, alors 24h intensive de retargeting devrait suffire.

retargeting1

Sources :
Inskin media

Adexchange

Search Engine Land

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s